Rescue_Bill_15Fev2013.jpg
Comme elle le dit elle-même, RESCUE a opéré pour Magali Luyten le salutaire sauvetage qui la ramène sous les feux de la rampe. Question de virus (IV), sans doute. Et quel sauvetage, quelle rampe mais surtout quel feu ce nouvel Epysode ! RESCUE balance en 2h25 une anthologie du classic (hard) rock, de la lettre A(C-DC) à Z(ZTop) en passant par les 24 autres - à moins qu'ils en aient inventé de nouvelles, les bougres ! Revisités au son d'une voix female, ces classiques intemporels n'en ont que plus de relief et, de manière surprenante, sonnent d'une actualité presque déconcertante. Comme si les bands originaux, live on stage, nous balançaient la sauce d'une nouvelle mouture de leurs propres classiques version female. Rien à redire, ça le fait et la voix de la Mag nous fait frétiller du goupillon : elle est restée intacte (quelle pure merveille ce Mercedes Benz a capella !), même si deux heures et demi de mise à mal ne sont pas sans effets sur son organe...

Rescue_15Fev2013_0002.JPG Rescue_15Fev2013_0003.JPG Rescue_15Fev2013_0021.JPG Rescue_15Fev2013_0025.JPG Rescue_15Fev2013_0028.JPG Rescue_15Fev2013_0032.JPG Rescue_15Fev2013_0043.JPG Rescue_15Fev2013_0048.JPG Rescue_15Fev2013_0052.JPG Rescue_15Fev2013_0077.JPG Rescue_15Fev2013_0090.JPG Rescue_15Fev2013_0085.JPG Rescue_15Fev2013_0113.JPG Rescue_15Fev2013_0118.JPG Rescue_15Fev2013_0120.JPG Rescue_15Fev2013_0136.JPG Rescue_15Fev2013_0122.JPG Rescue_15Fev2013_0139.JPG Rescue_15Fev2013_0149.JPG Rescue_15Fev2013_0178.JPG Rescue_15Fev2013_0189.JPG
Rescue_15Fev2013_0152.JPG
Qui plus est, on ne peut pas dire que la compagnie de cette aiguillonne Dame de Pic (Dame de Pique?) qui se la joue Ace of Spade soit moins sensuelle, dirons-nous, que les verrues de Lemmy. Ou moins sulfureuse que la pilosité de Billy Gibbons - avec tout notre respect pour leur anatomie respective à tous trois. Rémy & Fizzi, lead guitars en bandoulière, s'offrent en prime un petit pas de danse à travers l'assistance jusqu'à escalader le bar, tandis que sur scène la rythmique telle un bourreau continue les ravages de son cruel office - que ce petit bout de diva rehausse d'un parfait déhanché tout en sourire(s). Il ne manque pas grand chose pour que la totale soit parfaite ce soir - a vrai dire, pas grand chose du tout. Même qu'à bien chercher, les fantômes de Jason et de Bon hantent les amers arômes des Orvaulx à travers les douces caresses des Marshall...

Rescue_15Fev2013_0001.JPG Rescue_15Fev2013_0010.JPG Rescue_15Fev2013_0013.JPG Rescue_15Fev2013_0022.JPG Rescue_15Fev2013_0030.JPG Rescue_15Fev2013_0037.JPG Rescue_15Fev2013_0054.JPG Rescue_15Fev2013_0075.JPG Rescue_15Fev2013_0180.JPG Rescue_15Fev2013_0055.JPG Rescue_15Fev2013_0132.JPG Rescue_15Fev2013_0109.JPG Rescue_15Fev2013_0138.JPG Rescue_15Fev2013_0110.JPG Rescue_15Fev2013_0146.JPG Rescue_15Fev2013_0153.JPG

RESCUE qui célèbre ce soir son come back n'a, dans le fond, strictement rien inventé - et ce n'est d'ailleurs pas à leur agenda de cover band. Mais ils nous ont rockés comme un ouragan et nous ont secoués toute la nuit. Cette nuit noire, avec cette fumée à la surface était une autoroute pour les étoiles - mieux: une véritable autoroute pour l'enfer.
Rescue_15Fev2013_0158.JPG Rescue_15Fev2013_0176.JPG Rescue_15Fev2013_0094.JPG

RESCUE a joué son as de pic ce soir, hurlant qu'ils nous aiment encore, qu'ils aiment le rock'n'roll et qu'ils vivent en permanence sur le fil du rasoir. Mais au moment de quitter les lieux et de laisser la grange en l'état, un seul mot restait à la bouche de chacun: que le rock'n'roll soit... (Pitoyable, ce petit tour de force en final, vraiment pitoyable je vous le concède...;-)

Rescue_15Fev2013_0161.JPG Rescue_15Fev2013_0156.JPG Rescue_15Fev2013_0167.JPG Rescue_15Fev2013_0174.JPG Rescue_15Fev2013_0165.JPG Rescue_15Fev2013_0187.JPG